tea thé chill cool

Tchao le thé industriel conventionnel !

Si vous n’étiez pas convaincus d’arrêter les produits industriels conventionnels, peut-être que vous changerez au moins d’avis pour le thé… ☕

Suite à l’article que j’ai lu dans le 20Minutes, j’étais obligé de faire un petit article sur le sujet : le thé. Je me suis procuré l’exemplaire de 60 millions de consommateurs où l’on a tous découvert l’info. Les sachets de thés industriels contiendraient jusqu’à 17 pesticides différents !! 😱

Le pire ??? Même certains thés bios sont concernés par la nouvelle ! 😮

Bon ça, c’est le côté sensationnel du média qui a besoin de buzzer pour être lu. Alors oui, c’est vrai, une bonne partie du thé conventionnel est à bannir cash ! Et oui, il y a aussi des thés bios à éviter (bye bye la marque Leclerc « bio village » qui dépasse carrément la limite maximale réglementaire pour un pesticide !).

Heureusement, la philosophie Slow Food & Slow Gardening « are in da place » ! 🙂

Hormis Leclerc qu’il faut à tout prix éviter, l’ensemble du thé bio restent « correct » bien que l’étude nous montre que TOUS les produits étudiés contiennent : pesticides, métaux lourds et/ou alcaloïdes pyrrolizindiniques (potentiellement cancérigène d’après l’EFSA – European Food Safety Authority-).

Pesticides et métaux lourds dans le thé

Ça fait un peu « coquillage et crustacés », mais en moins sexy… Jusqu’à 17 pesticides différents répertoriés sur certains sachets de thé (c’est le cas pour une des références Dammann Frères) ! 16 thés noirs et 10 thés verts ont été passés au crible. Résultats : tous contiennent des traces de pesticides ! 😵

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  Labels bios : je vous en présente 4 de haute qualité !

Les scientifiques ont même trouvé des éléments mortels : Arsenic et Mercure ! 💀

D’après l’étude de 60 millions de consommateurs, les thés verts semblent « moins pollués » que les thés noirs. Le plus touché ayant 10 substances toxiques à la fois VS 17 pour le thé noir.

agriculture pesticides tractor tracteur thé

Parmi les pires : Lipton, Kusmi Tea ou encore Leader Price. Sérieux ?! Leader Price, j’aurais presque envie de les pardonner, on sait que c’est du « bas de gamme ». Mais Lipton ? Avec leurs belles pubs qui font croire à un produit sain ??? Et pire : Kusmi Tea qui se revendique « Thé et infusion de qualité – Grande maison de thé depuis 1867 » ???

Parmi les meilleurs élèves : Thé vert U Bio, Thé noir Earl Grey Auchan Bio et Thé vert Ethiquable Bio.

La « bonne » nouvelle du thé bio.

Il pourrait presque y avoir une bonne nouvelle dans l’histoire : les thés bios sont bien moins contaminés (sauf pour le cas du thé noir Marque Repère-Bio Village de Leclerc, l’anthraquinone – répulsif pour oiseaux – a été retrouvé en quantité 4 fois supérieur à la limite autorisée).

Disons qu’en choisissant le bio, vous limitez la casse. Même si ça frôle l’inacceptable, c’est mieux que ceux « non-bios ». Dans l’étude, nous apprenons que les thés noirs bios contiennent en moyenne 3,4 fois moins de résidus que les versions conventionnelles.

La cause

Entre autres, les feuilles ne sont lavées à aucun moment de la préparation… A mon avis, le vrai problème c’est qu’on cultive les feuilles de cette manière, non ?

Comme si une culture blindée aux substances toxiques pouvait devenir saine après un coup d’eau… Je pense que ça se saurait… Certaines toxines ne s’enlèvent pas avec l’eau et restent sur (je pense même « dans ») les feuilles.

thé tea cuisine kitchen

Faire son thé soi-même

Ils ont de l’humour chez 20Minutes ! Dans l’article, ils vous disent « les spécialistes conseillent de changer de marque régulièrement pour éviter les problèmes ». Comme le disait très justement un de leurs lecteurs en commentaire : c’est pour être sûr de choper la panoplie complète des pesticides !

Perso, ce que je vous conseille : faire son thé soi-même.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  Acheter BIO coûte plus cher ? Le test !

Alors, certains vont me dire que si les feuilles ont mal été cultivées à la base, ça ne changera pas trop le résultat… C’est en partie vrai !

Et justement, il y a déjà une chose très simple à faire pousser chez soi, même en pot pour ceux qui n’ont pas de jardin : la menthe.

logo Graine de Troc

Même pour les budgets archi serrés, il existe des sites d’échange de graines ! Un ami m’a parlé du réseau « Graine de Troc ». Alors non seulement vous échangez des graines, mais vous trouverez en plus des variétés que vous ne pourrez pas forcément acheter dans le commerce ! Il y en a près de 7300 !!

Pour en revenir à notre fabrication maison, l’idée est de consommer en partie votre propre culture. Au moins, vous savez comment elle a été produite…

Pour le reste, acheter en magasin spécialisé bio restera toujours mieux que d’acheter de l’industriel « déjà tout fait ».

Une recette facile

Voici un exemple adapté de recette tiré du site Ôdélices :

La recette du thé à la menthe

Pour 2 mugs
Préparation : 5 min
Cuisson : 5 min

  • 1 cuillerée à café de thé vert (bio de préférence)
  • 1/4 bouquet (ou 1 cuillerée à café) de menthe fraîche (votre propre culture de menthe)
  • 1/2 morceau de sucre (à adapter selon vos goûts).
  • Ma touche perso : une cuillerée de miel bio 😋🍯

1. Lavez soigneusement les feuilles de menthe fraîche. S’il y a des pucerons ou autre petite bête, vous pouvez utiliser de l’eau vinaigrée.
2. Versez le thé dans la théière.
3. Faites bouillir de l’eau une première fois. Versez dans la bouilloire puis jetez l’eau (en conservant le thé vert dans la théière). Cela va permettre d’éliminer l’amertume du thé vert (les tanins).
4. Ajoutez les feuilles de menthe et le sucre dans la théière. Faites bouillir 50 cl d’eau et versez-la dans la théière.
5. Laissez infuser 2 à 3 min.
6. Versez le thé dans un verre et reversez-le dans la théière et ce à plusieurs reprises pour bien mélanger le thé.
7. Servez bien chaud, en montant la théière assez haut pour le faire mousser.
8. Bonus : rajouter votre cuillère de miel 🙂

Les bienfaits du thé

menthe poivrée mint peppermint thé

Les bienfaits du thé vert sont les suivants :

Antioxydant :

Neutralise les radicaux libres, à l’origine de dégradations cellulaires. L’antioxydant favorise la baisse du taux de cholestérol & réduit le risque de maladies cardio-vasculaires. Il prévient aussi les cancers, protège les yeux, lutte contre les effets de la pollution et retarde le vieillissement.

Anti-angiogénique :

Limite la croissance cancéreuse en limitant la croissance des vaisseaux dont elles ont besoin pour grandir.

Inhibiteur :

Le thé vert est un inhibiteur d’une enzyme clef qui permet aux cellules des tumeurs d’envahir les tissus voisins. En bloquant cette enzyme, il limite l’invasion des tissus voisins.

Oui au thé vert bio !

J’ai lu sur plusieurs blogs des personnes souhaitant carrément arrêter le thé suite au buzz médiatique. J’espère que cet article vous aura éclairé sur cette étude publiée par 60 millions de consommateurs et qu’il vous rassurera quant au fait d’en consommer. 🍃

Pour ma part, voilà ce qu’il en ressort :

  • Bye le thé industriel conventionnel,
  • Oui à la version industrielle bio mais méfiance tout de même (ex: la marque Leclerc Bio Village à éviter),
  • Oui au thé home-made !
  • Privilégiez le thé vert qui est meilleur pour la santé !

Vous soutenez mon travail en me suivant sur les réseaux et en partageant cet article 🙂

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Thé vert bio : je dis oui !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *