Pommes-Apple-Slow-Food

Slow Food : l’origine de la Slow Life

Avant que le slow mouvement devienne une philosophie de vie globale, la dénomination « Slow Food » fut la première à apparaître. Carlo Petrini (un sociologue et critique gastronome italien) l’utilisa pour « contrer » le développement massif des « Fast Food » en Europe en 1986. Le nom « Slow Food » a été officialisé en 1989. Aujourd’hui, cette association est présente dans plus de 150 pays !

Les objectifs de Slow Food

Les démarches de l’association sont de promouvoir :

  • Un retour à la consommation de produits bruts, locaux et artisanaux (non-industrialisés),
  • Un respect de l’environnement (produits bios),
  • La protection de la biodiversité & des variétés des espèces,
  • Un respect de son corps car « nous sommes ce que nous mangeons » (Ludwig FEUERBACH, philosophe allemand du XIXème siècle).

Bon, Propre & Juste

Les maîtres-mots de l’association Slow Food

  • Bon: préservation des qualités gustatives & nutritives des aliments.
  • Propre: cultivés, élevés dans le respect de l’environnement et de l’écosystème.
  • Juste: produits obtenus dans un respect social (valeurs du commerce équitable et responsable).

Beaucoup d’autres thèmes sont en lien avec cet état d’esprit comme : le zéro déchet, les flexitariens (ou vegans), la cuisine home-made…

Quelques idées pour consommer Slow

  • Acheter directement auprès des producteurs (labélisés « bios » de préférence) en allant sur les marchés ou à la ferme.
  • Acheter des les enseignes spécialisées « bio » (privilégier la provenance locale).
  • Consommer, si possible, les fruits & légumes de saison (développer son côté « locavore»).
  • Cultiver son propre jardin.
  • Prendre le temps de cuisiner et de savourer ses plats que l’on a préparé soi-même.
  • Privilégier la qualité à la quantité
marche legume slow food

Vous soutenez mon travail en me suivant sur les réseaux et en partageant cet article 🙂

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •