Slow Tourisme à Valenciennes Hergnies Banc Lac Nature

Slow Tourisme à Valenciennes : Prendre le temps de (re)découvrir la région

Ayant découvert et adopté la philosophie Slow depuis quelques années, je me réjouis de savoir qu’une ville (comme Valenciennes) ait la volonté de développer le Slow Tourisme dans la région. Avec l’Office de Tourisme, nous avions déjà eu l’occasion de collaborer ensemble sur le Slow Art Tour de Valenciennes.

Lorsqu’ils m’ont évoqué la sortie d‘un Guide Slow Tourisme à Valenciennes de 10 balades, je me suis naturellement rapproché de nouveau pour en savoir un peu plus sur le projet.

Qu’est-ce que le Slow Tourisme ?

Avant d’aller plus loin, prenons 2 minutes pour faire un rappel sur le Slow Tourisme.

Peut-être avez-vous entendu récemment parler de Slow Life ou de Slow Movement ? C’est une philosophie née dans les années 1980 nous invitant à ralentir le rythme dans ce monde à la vitesse effrénée. Prenant racine dans l’agriculture et la nutrition (avec Slow Food), la philosophie Slow s’est développée dans tous les domaines, y compris celui du tourisme.

Pour faire simple, le Slow Tourisme (également appelé Slow Travel) encourage la décélération et la prise de conscience durant vos voyages. Devenir Slow Traveler (voyageur ayant adopté la Slow Life), c’est être responsable de votre bien-être et celui de l’environnement. On y retrouve également le tourisme responsable, l’éco-tourisme, etc.

Une volonté de développer le Slow Tourisme à Valenciennes

Alors pourquoi je me réjouis tant à l’idée que le Valenciennois développe le Slow Tourisme ? Car – pour moi – c’est l’une des solutions de demain pour préserver notre environnement et les écosystèmes. Le tourisme de masse est nocif pour la planète et donc aussi pour l’être humain. C’est pour cette raison que je considère le concept Slow (d’une manière générale) comme une solution d’avenir. La difficulté est de trouver le bon équilibre entre « trop » et « pas assez ».

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  Récit : Mon Road Trip au Royaume-Uni !

Concernant la région valenciennoise, Noémie (chargée du développement Slow Tourisme à Valenciennes) me l’a expliqué : Valenciennes Métropole souhaite prendre ce cap.

Hergnies Grand Marais Slow Tourisme à Valenciennes Nature

Il est vrai que la région est riche d’histoire, de culture et d’espaces naturels. L’une des démarches du Slow Tourisme est de s’immerger dans le patrimoine local. Il est donc normal de voir émerger un guide de 10 balades hors des sentiers battus et qui mettent en avant la richesse du bassin Valenciennois.

Attendez-vous également à voir émerger d’autres projets pour développer le Slow Tourisme à Valenciennes : développement du sport doux (Slow Sport), de programmes d’alimentation saine, ou encore des séances de yoga en haut d’un terril au lever du soleil.

Lancement du 1er Guide Slow Tourisme à Valenciennes : « Vos 10 balades (ré)créatives ! »

« Prendre le temps » est l’expression maîtresse de la Slow Life. Eh bien, pour le coup, l’Office de Tourisme l’a pris – ce temps – pour compiler des balades adaptées à chaque envie 🙂

Valenciennes Tourisme et Congrès vient de lancer le 1er Guide Slow Tourisme du Valenciennois : « Vos 10 balades (ré)créatives ! ».

Chaque parcours est étudié de manière à apporter une réponse à vos besoins (tout en restant dans la démarche Slow !).

Courir dans les rues valenciennoises tout en vous enrichissant de la culture locale ? C’est possible avec le parcours n°2 !

Se balader en famille, profiter de la nature et découvrir l’Histoire de la région ? Il y a aussi des parcours pour ça !

Je l’ai testée pour vous : Jouer à cache-cache avec la frontière à Hergnies !

Quand je vous dis que les parcours sont adaptés à toutes les situations, vous n’allez pas me croire ! L’Office de Tourisme m’a proposé de tester la balade n°4 à Hergnies. Ils ont de l’humour ! Quelques jours après mon rendez-vous avec eux pour me proposer ce projet, je me faisais opérer pour… une hernie ! Hahah ! Si j’avais voulu le faire exprès, cela aurait été impossible 🙂

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  9 produits d’hygiène sans emballage plastique que j’utilise !

Bref ! Comme la meilleure chose à faire pour se remettre de cette opération, c’est de marcher ; j’ai pris la direction de ce circuit.

Première chose marquante lorsque j’ai posé mon pied près de la mairie : le silence. J’ai tout de suite été mis dans l’ambiance par ce calme reposant et le chant des oiseaux partout !

A peine arrivé, j’ai pris la direction de la balade baignant toujours dans ce calme incroyable. J’entendais même le battement des ailes des oiseaux tout en arpentant les rues de la ville d’Hergnies.

Hergnies Slow Tourisme Rue Moliere

Plus vous vous enfoncez dans le circuit, plus les rues rétrécissent. Vous passez devant des maisons « à l’ancienne », des fermes… J’adore vraiment cette ambiance jusqu’au moment où vous vous reconnectez avec la nature. Sur la route, j’ai croisé toutes sortes d’animaux : moutons, chevaux, poules, ânes, oies, etc. Je me suis même fait « dragué » par un poney qui m’a suivi sur un bout de chemin ! Hahah

Attention tout de même ! Le plan n’étant pas tout le temps à l’échelle, il est possible de rater quelques rues que l’on doit emprunter. C’est ainsi que je me suis retrouvé en plein milieu d’une ferme ^^ ! Par exemple, après le point n°2, il faut tourner à droite sur la rue Villars qui arrive très très vite par rapport à l’indication sur le plan.

Chemin Hergnies Slow Tourisme Grand Marais

Une fois que vous avez pénétré la zone du Grand Marais, le titre de cette balade prend tout son sens. Vous croiserez des panneaux explicatifs dont un qui vous explique que la Verne Noire (ou de Basècles) sert de frontière naturelle entre la France et la Belgique. La faune & la flore y sont relativement développées (près de 190 espèces végétales dont 4 protégées, 11 espèces de libellules ou encore 60 espèces d’oiseaux…).

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  Découvrez 10 produits d’épicerie faciles à trouver en vrac !

Conclusion de ma balade : à refaire absolument ! Pour être sincère avec vous, je ne suis vraiment pas fan de me promener tout seul. J’aime être accompagné. Le fait est que je n’avais pas le choix et pour finir, j’ai été très surpris ! Avec cette expérience, j’ai pris goût à me retrouver seul pour me promener. Et vraiment seul ! Lorsque je suis arrivé au début de la zone du Grand Marais, je n’ai réellement croisé personne (hormis un duo d’amis qui se promenaient également).

D’ailleurs, j’ai tellement aimé que j’ai enchainé avec la balade n°8 à Rombies-et-Marchipont sur le chemin de St-Jacques de Compostelle.

Slow Tourisme à Valenciennes Hergnies Lac Banc

Abonnez-vous !

A la chaîne YouTube en cliquant ici !

Et recevez directement les infos dans votre boite mail en vous inscrivant à la Newsletter. J’en profiterai également pour vous envoyer mon ebook gratuit pour adopter la Slow Life 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *