zen slow life slow world méditation femme

Place de la méditation dans le futur

Note : Cet article fait partie d’un “carnaval d’articles”. Il s’agit d’un évènement inter-blogueurs dans lequel des blogueurs issus d’univers différents traiteront d’un même sujet imposé. Pour vous, lecteurs, c’est une façon de découvrir ce thème abordé de différentes façons et vous bénéficierez de plusieurs articles sur “la place de la méditation dans le futur” avec la possibilité d’en apprendre énormément sur le sujet. Un livret réunissant tous les articles vous sera offert. Je vous propose de visiter le blog christophe-lorreyte.fr qui nous invite en cliquant ici. Je suis certain qu’il vous plaira.

Sujet très intéressant et pour lequel je me sens concerné puisque je pratique 2 disciplines japonaises très connectées avec la méditation : l’Aïkido et le Reiki.

Aujourd’hui, nous allons tenter d’apporter une réponse au sujet de Christophe : la place de la méditation dans le futur.

La méditation, c’est quoi exactement ?

Oui, parce que finalement, quand on pense méditation, on pense « yoga, techniques improbables, ou encore perché en haut d’une montagne seul sur un rocher ». 😉

méditation moine zen montagne

Mais est-ce uniquement ça ?

Par exemple, les rares fois où je l’exerce, je n’utilise pas de techniques particulières, j’essaye seulement de faire le vide autour de moi. Est-ce de la méditation ?

La définition que j’ai trouvée dans le dictionnaire « l’internaute.fr » est la suivante : « Action de méditer, c’est-à-dire fait de réfléchir à quelque chose, de penser, approfondir une pensée ».

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  MARKETING BIO : Méfiance !

A partir de maintenant, nous allons pouvoir baser notre réflexion quant à la place de la méditation dans le futur, en étant bien conscient qu’il existe différents degrés de méditation 🙂

Méditer, c’est Slow !

J’aime beaucoup la dernière phrase de la définition : approfondir une pensée. C’est-à-dire prendre le temps pour travailler la pensée, les idées, etc.

A une époque où toutes les informations vont à une vitesse incroyable et où l’infobésité est maître ; la méditation vous invite à prendre du recul, travailler plus profondément vos pensées et prendre le temps de traiter l’information.

Même principe donc que la philosophie Slow qui vous invite à prendre le temps de faire les choses. La méditation et le Slow sont – à mes yeux – complémentaires.

L'avenir de la méditation

A une époque où tout va très vite (vous pouvez le constater par vous-même et j’en parle très largement sur ce blog), la méditation a vraiment toute sa place dans la société actuelle.

Déjà, pour ses bien faits sur notre santé (physique et psychologique) et parce que peu importe l’orientation que choisira la société en terme de vitesse (fast ou slow), la méditation trouvera des adeptes.

Dans une société où l’on choisira de poursuivre une tendance « fast », la méditation sera comme un « refuge » pour être au calme, se recentrer sur soi, pouvoir développer ses idées et aller à son Tempo Giusto.

A l’inverse, si la société accepte la décélération intelligente, la méditation sera alors une évidence et pratiquée de manière quasi-naturelle. Dans un monde Slow, chacun ira à son propre rythme et prendra le temps d’approfondir naturellement ses pensées & ses réflexions.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  La Slow Life à 100% avec peu de budget ? Je réponds à Valérie !

A mon sens, la méditation aura un rôle important à jouer dans le futur et mérite qu’on y porte une attention particulière.

Et si la méditation était enseignée à l’école ?

Finalement, il n’y a rien de mystique concernant la méditation au sens littéraire du terme. Et si l’école apprenait aux enfants à se concentrer davantage en prenant le temps de travailler leurs réflexions, leurs pensées…

Il serait intéressant d’intégrer des moments dans l’emploi du temps (ou aménager certains cours) permettant l’apprentissage de la méditation.

Des enfants (ou élèves) moins stressés, plus concentrés et ayant l’esprit plus ouvert. Voilà mon point de vue sur l’idée d’enseigner la méditation à l’école.

Et c’est notamment l’un des objectifs de la Slow Education ! 😉

Et vous ?

Aimez-vous méditer ?
Avez-vous déjà essayé ?
Qu’en pensez-vous ?

Vous soutenez mon travail en me suivant sur les réseaux et en partageant cet article 🙂

Partager / Share:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *