créativité pensée lente réflexion

CLEF N°16 : Développer sa créativité et sa réflexion

« Le temps libre n’est pas un vide à combler. C’est ce qui permet de réorganiser votre esprit de manière créative. De même que le cube vide d’un Rubik’s Cube permet de faire bouger les quinze autres pleins qui l’entourent. ». Harry Lewis, Doyen de l’université d’Harvard. Cette citation reprise du livre « éloge de la lenteur de Carl HONORE » résume parfaitement bien la clef d’aujourd’hui. 🙂

La semaine dernière, nous avons vu ensemble que notre cerveau disposait de 2 modes de réflexion : la pensée rapide et la pensée lente.

Ces 2 pensées sont aussi importante l’une que l’autre puisque c’est en jonglant entre ces 2 modes que l’on applique le Tempo Giusto.

Grâce à la pensée lente, vous allez pouvoir développer votre créativité et votre réflexion. De quelle manière ? En prenant le temps de partir dans vos pensées !

Infobésité, bloqueur d’idées

A force d’être submergé par un flux d’informations continu, notre cerveau n’arrive plus à traiter toutes les données. Ce dernier sature et nous ne prenons donc plus le temps de réflexion nécessaire pour assimiler correctement l’info, l’analyser et la traiter.

A mes yeux, le cerveau fonctionne un peu comme un espace mémoire d’ordinateur. C’est-à-dire qu’il a une capacité de stockage et de traitement d’informations importante mais lorsque le taux de remplissage arrive à son maximum, il faut « purger » les applications.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  [13/26] CLEF N°13 : S’ancrer dans le réel

Pour comparer avec la vie réelle, si le cerveau récupère trop d’informations, il doit constamment les purger pour « faire de la place » et en engranger de nouvelles.

Problème : lorsque l’on atteint un seuil d’infobésité, le cerveau prend l’information et la « jette » presque aussitôt. On a donc l’enveloppe de cette information sans avoir eu le temps de traiter le contenu, de se faire son propre avis et – éventuellement – formuler de nouvelles hypothèses.

L’infobésité est donc une source énorme de blocage cérébral dans la vie de tous les jours.

Prendre le temps pour développer sa créativité

La solution pour développer sa créativité & sa réflexion réside dans le Slow. « Prendre le temps » et « ralentir les rythmes » vous permettront de libérer votre cerveau.

Prenez juste le temps de répondre à cette question :

A quel moment trouvez-vous généralement vos meilleures idées, vos meilleures réflexions ?

Lorsque vous croulez sous l’information et que vous activez votre pensée rapide (devant votre bureau saturé de paperasse, en regardant la TV, lors d’une réunion de crise…) ?

Ou :

Lorsque vous êtes relax en mode « pensée lente » (en marchant, sous la douche…) ?

Pour partager mon expérience personnelle, je trouve très souvent mes meilleures idées lorsque je laisse mon esprit vagabonder. D’extérieur, on pourrait croire que je « plane » complètement, mais en réalité, je fais sauter toutes les barrières dans mon esprit qui m’empêcheraient d’être créatif en mode « pensée rapide ». Et cela se matérialise sous plusieurs formes : en étant avachi sur une chaise, en faisant les 100 pas (c’est d’ailleurs de cette manière que j’ai trouve les chapitres ce défi « 26 Clefs Slow de Développement Personnel » !), allongé sur mon lit avant de m’endormir. En gros, je m’approche systématiquement d’un état semi-méditatif.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  [17/26] CLEF N°17 : Combattre le mimétisme de la consommation

D’ailleurs, comme l’explique Carl HONORE dans son livre « éloge de la lenteur », Einstein était connu pour passer des heures les yeux au plafond et Charles Darwin se définissait lui-même comme un « penseur lent ».

L’importance d’appliquer cette clef

Parmi tous les avantages liés au développement de notre créativité, on peut noter les suivants :

  • Cela nous évite de rester passif et de stopper le développement de notre réflexion. En travaillant une information reçue (analyse & conclusion), on travaille notre sens de déduction.
  • Elle permet de booster notre créativité en faisant travailler notre imagination. En captant l’information et en prenant le temps de l’analyser en profondeur, nous pouvons émettre de nouvelles hypothèses logiques, remettre en question certains acquis et créer de nouvelles idées/orientations.
  • Aller encore plus loin dans la compréhension de la société actuelle. En prenant le temps de réfléchir et de partir dans vos pensées, vous allez pouvoir connecter les informations entre elles et les recouper pour en déduire les vérités & les mensonges auxquels nous sommes confrontés.

Cependant, attention à bien appliquer la clef n°15 : développer sa souplesse cérébrale. L’objectif ici n’est pas d’être constamment en « pensée lente » ! Il faut savoir jouer avec les 2 modes !

Ce qu’il faut bien comprendre ici, c’est l’importance de cette pensée lente dans une société dominée par l’infobésité !

Et vous ?

A quel moment trouvez-vous vos meilleures idées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *