cerveau souplesse cérébrale logique créatif art maths

CLEF N°15 : Développer sa souplesse cérébrale

C’est assez amusant car la première chose qui me vient à l’esprit lorsque je pense à la souplesse cérébrale, c’est l’Aïkido.

Dans cette discipline (comme dans beaucoup d’autres), c’est grâce à la souplesse qu’il est possible de réaliser des performances incroyables. Lors de certaines démonstrations, j’entends encore mon professeur dire : « fort, relâche, fort, relâche… » en montrant les moments où il est important d’être « dur » et les moments où il faut relâcher.

En fait, la puissance des techniques en Aïkido viennent de ce jeu entre le côté « dur » et le côté « relâché ». Si nous étions constamment « raides », il existerait beaucoup de fragilités et les occasions de se blesser seraient nombreuses. A l’inverse, en étant constamment « relâché ou mou », les techniques ne pourraient pas exister. Pour moi, le cerveau fonctionne de la même manière.

Beaucoup de spécialistes s’accordent à dire qu’il existe 2 modes de fonctionnement pour notre cerveau : une pensée rapide et une pensée lente.

Le psychologue Guy Claxton en a d’ailleurs écrit un livre : « Intelligence du lièvre, Cerveau de tortue, pourquoi l’intelligence s’accroît quand on pense moins ? ».

C’est donc par ce jeu entre les 2 pensées que l’on peut développer sa souplesse cérébrale.

Intelligence du lièvre : la pensée rapide

La pensée rapide est rationnelle, analytique, linéaire et logique*.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  [8/26] CLEF N°8 : Développer son Tempo Giusto !

Lorsque vous devez agir dans des délais très courts et/ou avec pression, vous utilisez la pensée rapide. Un autre exemple : les réflexes viennent de ce mode de pensée.

Le monde professionnel est maintenant construit autour de ce mode de pensée. C’est dû en grande partie à l’effervescence des nouvelles technologies qui permettent une interaction & un mode de calcul en temps réel.

L’être humain a donc dû s’adapter à cette nouvelle norme qu’est la pensée rapide pour rester dans la course. Cette évolution de la société ne laisse que très peu de place à l’autre mode de pensée qu’est la pensée lente.

La pensée rapide est parfaite pour offrir une solution claire à un problème bien défini.

Cerveau de tortue : la pensée lente

La pensée lente est intuitive, primitive et créative*.

Lorsque vous avez besoin de trouver des idées originales, de nouvelles orientations, émettre de nouvelles hypothèses ; il faudra privilégier la pensée lente.

C’est le mode de pensée qui vient moins naturellement puisque dans notre monde actuel, la rapidité prime et toute forme de « lenteur » ou ce qui pourrait être assimilé à de la paresse est banni. C’est le formatage dû à une société productiviste où le slogan est « le temps, c’est de l’argent ».

Et pourtant… Nous verrons dans la prochaine clef qu’un doyen d’Harvard a reconnu que ralentir et « ne rien faire » était tout autant productif, si ce n’est plus pour l’esprit !

La souplesse cérébrale : le Tempo Giusto

Conclusion importante de cette clef : vous ne devez pas « choisir » l’une ou l’autre forme de pensée ! L’objectif est de jouer avec les 2 modes, savoir vous adapter en fonction des situations.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi lu :  [19/26] CLEF N°19 : Développer sa vision long terme

Utiliser la pensée rapide lorsqu’une décision urgente doit être prise.

Savoir utiliser la pensée lente pour aller plus loin dans la réflexion et prendre le temps de réorganiser votre esprit.

Je pense que la phrase « adapter vos rythmes en fonction des situations » doit vous rappeler quelque chose : le Tempo Giusto 😉

Et vous ?

Prenez-vous le temps d’utiliser la pensée lente ?

Rappel :

A partir de maintenant, les clefs concerneront le développement personnel. Les clefs 1 à 14 vous ont permis de ralentir le rythme et retrouver du temps. De plus, si vous avez téléchargé mon guide gratuit « La Méthode Slow », vous allez retrouver + de 14 jours de vie dans l’année en appliquant concrètement les 3 premières clefs Slow (si ce n’est pas encore fait, vous pouvez le faire juste en-dessous).

  • Références :

* Citations du livre : “Éloge de la lenteur” de Carl Honoré (Cliquez ici pour acheter le livre en français)

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One thought on “[15/26] CLEF N°15 : Développer sa souplesse cérébrale”

  1. Sympas ces notions de lièvre et de tortue. La fable de La Fontaine est particulièrement bien appropriée pour cette nouvelle clé.
    Cependant, moi j’ai plutôt l’impression que je réfléchis comme le lièvre en début de journée, puis comme la tortue en fin de journée… Il faudrait que j’apprenne à mieux gérer mon niveau de concentration pour ne pas fatiguer mon cerveau trop vite. Car j’imagine que cela joue nécessairement dans notre rapidité de réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *